23/01/13 - Règle législative du jeu de grattage

En application de la loi sur les jeux de grattage en ligne et les jeux de loteries qui existe en France, les gendarmes en charge de l’application de cette loi ont fait une chasse des sites concernant les jeux de hasard, les jeux de grattage et les jeux de machine à sous en France même les je de roulette a été supprimés de l’univers du virtuel il y a un moment. La société qui a été victime de cette suppression et de menace de fermeture des portes pour la cause de l’édition des jeux de grattage en ligne était la société Néogames, un logiciel qui est le leader sur le marché en France et qu’en son moindre défaut sur les produits qu’elle offre pour les clients, l’Etat l’a menacé de sa fermeture si elle continue de faire en sorte que ces produits se trouvent encore dans les bacs des meilleurs jeux dans le pays et dans le monde. Cette célébrité des jeux de grattage en ligne pour la société Néogames a éveillé la jalousie d’une société nommée Française de jeux ou FDJ, une société de la propriété de l’Etat français et qui est aussi dans ce secteur d’activité qui est le jeu d’argent en ligne et elle dispose d’une large gamme de produits sur ce domaine et même les jeux de grattage en ligne qui est interdit d’édition en France.

Pour ce qui est de l’application de la loi pour les gendarmes en France, ce n’est pas vraiment leur vrai métier qu’il exploite, mais il y a une partie prise et protégée pour l’entreprise de l’Etat Française de jeux, car pour avoir moins de concurrences sur le marché, l’Etat l’aide à supprimer un par un les entreprises privées qu’elle trouve lui voler la vedette sur la vente des jeux de grattage et de loteries en ligne et cela est un comportement inapproprié pour ne pas avoir des concurrents alors que tout le monde devrait avoir sa part de participation dans ce qu’elle veut faire avec sa participation dans l’évolution de son pays et de son environnement, car avec sa création de sa propre entreprise dans le pays, elle pourra apporter beaucoup tant à l’Etat qu’à son réseau social où il vit. Il y a aussi le fait qu’il pourrait être le meilleur dans ce secteur et elle fera beaucoup de bénéfice que celle appartenant à l’Etat et cela sera encore plus dure pour eux de digérer ce dépassement de sa célébrité. C’est du pur mauvais foie de leur part cette menace de fermeture l’entreprise, car avec sa présence sur le marché, cela est impossible de beaucoup profiter de la clientèle qui lui est propre et sans partager à d’autre promoteur qu’elle. On trouve aussi que ce qui est présent est à expulser sans retenue pour les gendarmes des jeux et surtout quand la concurrence attire un peu plus de clients que l’autre entreprise de l’Etat français qui est la Française de jeux.

Pour la société Néogames qui dispose une centaine jeux de grattage en ligne qui sont en exemple : Scratch2Cash, Win grattage, PrimeGrattage, Winnings ou encore Hopa.com, etc. ces jeux sont parmi les plus joués par les joueurs des jeux en ligne et ils risquent de dépasser l’utilisation des jeux édités par la Française de jeux qui a aussi une large gamme de jeux vidéo à savoir : « Créatio », « Crescendo » ce sont des nouveaux jeux à gratter et il y a aussi d’autres jeux comme Vegas, Astro, Morpion ou encore le Millionnaire. Ces jeux sont tous déjà populaires sur le net et voilà que l’éditeur cherche à supprimer les jeux des concurrents qui ne sont pas encore si populaires que les siens et que les jeux de son concurrent sont des jeux qui vont encore être lancés et encore à adapter de manière à ce que le jeu soit à la portée de tous les joueurs alors que les jeux de la société FDJ sont déjà adoptés par tout le monde. En conclusion du comportement de cette entreprise, il est important pour lui de ne pas avoir de la concurrence dans son monde et qu’elle veut jouer seule sa célébrité sans la présence d’autre rival. Ce qui est aussi triste dans l’histoire c’est que la société Néogames a en effet du mal à trouver d’autres lieux où investir son projet, car si elle veut aller en Belgique, un pays où la situation est aussi pareille que celle en France et qui est plus proche de son territoire, est aussi un risque à prendre, car en sortant d’une situation critique, elle entre dans une autre situation encore plus critique. D’où, l’Etat est donc, en cette faveur, une des barrières qui se présentent sur la route des investisseurs qui veulent projeter la création d’un jeu de grattage en ligne en France.



    Jeux de grattage


    jeux de grattage en ligne

    Information

    Il faut être âgé de minimum 18 ans pour jouer à des jeux d'argent en ligne.